Compte rendu bodywork février 2016

 

bodywork

 

Nous avons donc organisé le premier stage d’April Battles en France en février !

Nous avons laissé le temps de la digestion et de l’assimilation avant de vous proposer notre retour. Nous sommes prêts 😀

 

https://www.youtube.com/watch?v=9hJ8xxqwHQY

 

Niveau 1 : de nombreux pré-requis étaient à étudier avant le stage, notamment 3 DVD, l’Emotion Code, …

 

* * *

n’ayant pas choisi de développer notre anglais (^^) nous avons un peu galéré à nous y mettre mais nous avons quand même essayé de pratiquer sur nos chevaux ce que nous avions découvert.

 

Au États-Unis, le bodywork fait parti des soins courants apportés aux chevaux. En parallèle d’un suivi global de la santé des chevaux, il favorise la détente et améliore les postures de compensations, et favorise dans le temps la pratique osthéo. Ainsi on peut aider les chevaux à retrouver une harmonie corporelle assez rapidement ; conjugué à du shiatsu, les résultats sont encore plus hallucinants sur la locomotion et le comportement.

 

Nous avons donc eu à travailler sur 4 chevaux par personne sur 3 jours

 

1 ere etape : tout une approche pour rentrer en « connexion » avec le cheval sur une base énergétique et de kinésiologie

 

2 eme etape : travail sur certains points afin d’améliorer la détente et favoriser le résultat des manip qu’on aura à faire après, (impressionnée de voir le résultat au bout des 6 jours de stage, niveau 1 et 2, notamment une jument hyper sensible le premier jour qui a fini par accepter que je pose mes mains et fasse les manip sans coucher les oreilles ni fouailler de la queue dès que j’approchais d’elle.)

 

Ces deux premières étapes sont la spécificité de la méthode enseigner par April.

 

3 eme étape : les manips de bodywork à proprement parlé. On agit directement sur le squelette. on commence par l’encolure, la première cote (systématiquement à l’origine d’un problème d’équilibre du pied, HI/LO en particulier et d’un problème de comportement ensuite. Azur et Rhumba avaient leurs deux premières cotes de bloquées et sont des chevaux hyper réactifs et gênés dans leur locomotion). Puis les actions sur le reste de la cage thoracique. On fini ensuite sur les hanches et l arrière main. TOUS les chevaux présents à ce stage avaient un écart signifiant (jusqu’à une dizaine de centimètres) entre leurs hanches !!! Chevaux qui sont montés régulièrement, on imagine alors les problèmes qui en découlent : posture, locomotion, équilibre du pied. Après qui de la poule ou de l’œuf ??? est ce un mauvais équilibre ferrure/parage du coup contraction musculaire, mauvaise équitation par dessus, selle non adaptée !!! ou simple chute en glissant au pré, en tout cas avec le bodywork on peut CONSIDERABLEMENT aider les chevaux à se sentir mieux dans leurs corps et ILS nous en redemandent vraiment.

 

http://www.holistichorseworks.com/craniosacral-energy-work/

 

Niveau 2 Kinésiologie appliquée

 

On a maintenant dégager, améliorer, soulager la cadre squelettique et musculaire et nous devons encore aller plus loin.

La kinésio nous sert toujours plus et pour un premier stage les réponses sont là, c’est chouette.

On commence donc chaque demi journée par expérimenter sur chaque stagiaire les fluides d’énergie et comment on peut agir dessus pour mieux ressentir ensuite sur les chevaux. L’important ensuite sera de retirer doucement ses mains car le corps s’habitue.

On s’essaye également à utiliser les huiles essentielles et toujours par le biais de la kinésio on trouve le pourquoi on en a besoin, vraiment intéressant.

Pour la pratique avec les chevaux, on va poser tout un tas de questions concernant la santé du cheval, notamment sur les produits qui pourraient améliorer ça. April nous montre toute sa pharmacie, et cette partie du stage est peut être la moins pertinente (elle veut vendre les produits qu’elle utilise et, je ne sais pas si c’est culturel mais on adhère pas :/ mais au moins on a une idée des protocoles qu’elle utilise, depuis j’ai trouvé les produits qui me correspondent au niveau valeur, éthique etc, avec les bourgeons en macérats glycérinés hydro-alcooliques (gemmothérapie), je peux vous renseigner si ça vous dit)

 

Pour ce qui est de la pratique de bodywork, on commence à travailler sur les os des postérieurs puis du crâne. Toujours sur la tête, on a passé du temps sur des points d’acupunctures.

Toute cette pratique s’appelle : travail énergétique du cranio-sacrée… 

 

Le deuxième travail consiste à travailler sur les tissus mous, les fascias. Et là on commence à l’inverse, c’est à dire par l’encolure pour finir sur le sacrum.

Ce stage de niveau 2 sera vécu pleinement si on est ouvert à la kinésiologie et si on peut « ressentir » ou avoir reçu une approche/sensibilisation à la gestion de l’énergie.

 

Nous avons constater de réels changements sur nos chevaux, en particulier des Poneys Plume.

Le plus notable a été pour Bijoux, mon super poney de 20 ans qui, d’aussi loin que je me souvienne, a toujours eu des difficultés à me donner ses postérieurs… depuis c’est fini il donne de façon aussi à l’aise que possible.

 

Voilà, voilà

April revint donc pour les niveau 1, 2 et 3 en octobre.

 

Le niveau 3 est axé sur la décompression crânienne, et il faut pour participer à ce stage avoir déjà essayé sur nous, on cherche donc de bonnes adresses pour cette expérience.

 

L’aventure continu donc du 19 au 24 octobre à Chevagny.